L'info du Moment

PdC ferme ses portes...
Nous vous invitons à nous rejoindre
sur Chemins de Traverse !


Poudre de Cheminette



 

Partagez|

Au détour d'un couloir - Sorcha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



Messages : 94
Âge du Personnage : 19 ans
Lieu de vie : Londres ou campus de l'université

MessageSujet: Au détour d'un couloir - Sorcha Sam 31 Oct - 18:34

La nuit des temps, de Barjavel. La couverture était bleue, et représentait un médaillon en bronze sur lequel on devinait deux corps. Un homme et une femme. Cette couverture était vraiment vieillotte. Mais sa mère le lui avait assuré, le récit était intemporel et méritait d’être lu. Une collègue à elle, dont le mari était professeur de langues en France, le lui avait fait découvrir. C’était une histoire de grande découverte scientifique, de civilisation ancienne et d’amour inconditionnel, une histoire qui racontait à la fois l’idéalisation de la race humaine et sa déchéance. Sentimental et philosophique, un vrai chef d’œuvre. Enfin, d’après ce que sa mère lui avait dit. Elle l’avait tannée jusqu’à son départ pour la convaincre. Apparemment, elle n’allait pas avoir le choix puisque l’ouvrage c’était curieusement retrouvé au fond de sa valise. Amusée, Anna le jeta sur le lit derrière elle. Bien, elle allait le lire !

Elle referma la valise qui avait transporté toutes ses affaires et la rangea dans l’armoire. En fermant les portes, elle lâcha un soupir. Et voilà, elle était installée. Elle se retourna pour embrasser sa chambre des yeux. Sa nouvelle chambre. C’était le 18 septembre et elle s’installait ici pour 5 ans. Il faudrait qu’elle s’y habitue. Elle prit une profonde inspiration. Il fallait se l’avouer, elle n’était pas très à l’aise. Ce n’était pas chez elle. Pas encore bien sur. Elle avait beau avoir sorti toutes ses affaires, l’espace semblait vide, très impersonnel. C’est que tout était trop bien rangé. Et puis elle était seule, une nouveauté après Poudlard. C’était ce qu’elle avait voulu, là n’était pas le problème, mais arriver ici toute seule… Surtout qu’elle ne connaissait pas grand monde. Elle retrouverait surement des anciens de Poudlard, mais ils seraient noyés dans la foule. Des amies de sa maison devraient aussi arriver, sauf qu’elle n’avait pas gardé énormément de contact à la fin de l’été. Et puis, qui sait si elles allaient continuer à se fréquenter ? Et si elle ne s’intégrait pas si bien dans sa filière ?

Elle passa une main dans ses cheveux et attrapa le livre sur son lit. Tout allait très bien se passer. Il fallait penser positif. Elle était à sa place ici, et rencontrer de nouvelles personnes serait… Ce serait une bonne chose. Elle allait se plaire. Ce n’était pas la peine de s’inquiéter avant même que la rentrée n’ait eu lieu. Elle aurait bien assez de temps pour ça une fois les premiers cours arrivés. Non, là, il fallait penser positif. Ou ne pas trop penser. Elle allait lire, installée dans le coin d’une salle commune, et ne plus réfléchir. Alors qu’elle allait passer la porte, elle s’arrête et regarda le livre dans ses mains. Un ouvrage moldue, le jour de sa rentrée dans une université sorcière, ce n’était pas un peu déplacer ? Elle fit demi-tour : dans un sac il serait bien mieux. Elle le sortira lorsqu’elle aura trouvé un coin tranquille où s’installer.

Elle commença à longer quelques couloirs. Son sac sur l’épaule, les mains sur la lanière. Elle ne savait même pas où aller, on avait juste pris la peine de la conduire à sa chambre et de lui donner un plan. Plan qu’elle n’avait pas vraiment envie de sortir. Cela faisait trop première année, le cliché de petite nouvelle perdue. Elle allait se débrouiller par elle-même. Et assez rapidement, elle tomba sur une salle commune. Elle ouvra la porte timidement… Et tomba sur un groupe en plein conversation. Six ou sept étudiants, agencés comme ils le pouvaient sur des canapés. Ils parlaient fort, tous en même temps. L’euphorie du retour de vacance. Alors qu’elle croisait le regard d’une brune assise en tailleur, et lui fit un sourire timide et referma la porte. Ce n’était pas vraiment le coin calme qu’elle recherchait. Et puis, elle n’allait pas s’imposer à un groupe qui avait l’air de bien se connaitre. Elle les aurait déranger. Elle repartie donc, força son visage à se détendre et afficha un léger sourire. Vivement la rentrée, qu’elle se sente moins comme une étrangère. Elle releva la tête au bruit de pas. Une blonde s’avançait vers elle, la première qu’elle croisait dans les couloirs. Croisant son regard, elle lui décocha un sourire timide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t774-anna-fallon-en-cours]Carnet de voyage[/url] http://[url=http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t765-anna-fallon]fiche[/url]
Au détour d'un couloir - Sorcha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudre de Cheminette :: Académies de magie :: Université Albus Dumbledore-