L'info du Moment

PdC ferme ses portes...
Nous vous invitons à nous rejoindre
sur Chemins de Traverse !


Poudre de Cheminette



 

Partagez|

Mayday ! Mayday ! Houston, nous avons un problème !... [PV qui n'en veut]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Mayday ! Mayday ! Houston, nous avons un problème !... [PV qui n'en veut] Lun 15 Juin - 0:08



Pays de Galle, Port Eynon, le 15 juin 2015 à 13h40.


Et voilà, le poison est prêt à faire son oeuvre ! J'y travaille depuis plusieurs jours, non pas qu'il soit difficile à obtenir, c'est un jeu d'enfant pour moi, mais tout simplement parce qu'il m'a fallu rejoindre les côtes sauvages et bien revigorantes du Pays de Galle, pour trouver le dernier ingrédient à sa préparation. Je n'en avais plus dans mes réserves, et "l'immortelle des sables", une petite fleur odorante qui pousse sur les dunes océaniques, est l'élément majeur de la décoction. Immortelle... Joli nom vous ne trouvez pas ?... Pour une petite plante qui ne se fane jamais et qui, sans eau et complètement séchée, garde intact son parfum. Une fois infusée, elle donne un poison qui rend mortel quiconque entre en contact avec son essence... La vie est faite de contradictions, cette fleur en est la meilleure preuve...

J'ai donc posé ma bécane en bord de mer, il y a quelques jours et je suis parti en chasse. Le monde marin regorge de trésors pour un alchimiste comme moi. J'ai renouvelé mes stocks d'encre de poulpe, de musc de concombre de mer, de venin de vive, de coraux et d'algues en tout genre, sans oublier de pleines brassées d'immortelles... Tout ça, les pieds dans la flotte glacée de l'Atlantique nord, mes malheureux orteils violacés par le froid.

J'ai juste de quoi remplir trois minuscules fioles dont l'une d'entre elles est destinée à la cracmole qui a passé commande. Je ne sais pas pourquoi, ni à qui ce poison est destiné, et je m'en fous. Ce qui compte, ce sont les gallions d'or que cela va me rapporter. Je me souviens qu'elle avait tiqué sur le tarif, essayant de négocier une baisse, prétextant que la somme que je lui demandais, était trop élevée, qu'elle devrait la voler dans la bourse de son mari. J'avais éclaté de rire et lui avait répondu l'air sinistre et sans aucune émotion.

"Et alors ? Une fois votre achat fait, il ne sera plus là pour vous emmerder, je me trompe ?... De toute manière, mes tarifs ne sont pas négociables. Je vous rappelle que c'est vous qui avez besoin de moi. A moins que vous ne le prépariez vous-même, ce que je vous vends n'est pas de l'essence d'ail moisi, je vous garantis le résultat en quelques secondes, et sans souffrance puisque c'est votre souhait..."

Vous me trouvez infecte et immoral ? Les affaires sont les affaires, il n'y a pas de place pour les sentiments. Et puis, je ne suis pas censé savoir l'usage du poison ! J'ai entendu dire que les Moldus combattent les cafards à la dynamite ou au chalumeau. Chacun son remède contre les nuisibles...

La bonne femme avait fini par accepter, et je devais lui remettre le poison dans quelques minutes. J'avance donc dans les dunes, emmailloté dans un long manteau à capuche, qui me cache de la vue des gens, un petit bouquet d'immortelles dans la main, le flacon caché au milieu des fleurs. Ma cliente est déjà là, assise au bout de la plage. Je m'approche un sourire aux lèvres quand soudain... Une ombre surgit, l'attire en arrière et lui plante une lame dans le cou. Le temps que je réagisse, il est déjà trop tard, la silhouette féminine gît sur le sol, le sable l'enveloppant  progressivement d'une robe grenat.

Furieux d'avoir perdu mon gagne pain, je me mets au travers de la route du meurtrier, ce qu'elle ne peut plus me donner elle, il me le donnera lui. Il se rend compte que je suis là quand il arrive à ma hauteur, les yeux perçants et la voix caverneuse, il m'aboie dessus pour que je le laisse partir. Oui mais voilà, je veux mon argent... Et je ne le laisserai pas filer sans avoir été payé...

"On a un gros problème Mec, cette femme était ma cliente, et tu viens de me priver de ma paie... Si tu crois t'en tirer comme ça, c'est mal me connaitre... Tu me dois 40 gallions..."

Il esquive le bougre, et sort du sable pour se plonger dans une petite ruelle sinueuse. Je me lance à sa poursuite, mes doigts glissant dans la poche intérieure de mon veston pour se refermer sur ma baguette, Je n'ai pas le temps de dégainer que... "BLAAAAAAM" je heurte violemment quelque chose qui me renvoie  sur le cul, cinq mètres en arrière, m'arrêtant net dans ma course....

"Meeeeerdeeee !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Serial Kiffeuse

Messages : 1087
Âge du Personnage : 23 ans
Lieu de vie : Brighton

MessageSujet: Re: Mayday ! Mayday ! Houston, nous avons un problème !... [PV qui n'en veut] Jeu 27 Aoû - 20:50

Comme promis, quoi qu'avec beaucoup de retard, je m'incruste !

. Aaaaaaaaaaaaaaaargh !

Je suis pas du genre mauviette. Mais sérieux, là, je viens de frôler la crise cardiaque. Pas pu m’empêcher de crier un bon coup. La peur de ma vie, vraiment.
Je me remets doucement mais j'ai l'impression que mon cœur va s'expulser de ma poitrine tellement il bat comme un malade.

Je décramponne mes doigts du volant de ma petite Austin. Je sais qu'il va falloir que je sorte. M'assurer que le type va bien. parce qu'il va bien, hein. En tout cas, ses poumons fonctionnent vu le juron qu'il balance.

La journée avait pourtant bien commencé. Bon, un coup de téléphone de ma sœur m'oblige à venir me perdre dans ce trou perdu du Pays de Galle. Une histoire de bus qu'elle aurait manqué. Qu'est-ce que Maria pouvait bien foutre dans ce bled paumé, allez savoir.
Moi, bonne poire, et en souvenir de toutes les fois elle m'a tiré du pétrin, j'embrasse Justin et monte dans mon Austin. Est-ce que j'avais rien d'autre à faire que me taper trois cents bornes pour la dépanner ? Bien sûr que si. Mais si on peut pas compter sur ses sœurs au quotidien, on est plutôt mal barrée.

J'avais profité du trajet pour chanter à tue-tête la moitié du répertoire de mon baladeur mp3. Justin déteste ça (je fais pas de couacs, hein ? Je chante même plutôt bien, mais monsieur mon mari a ses petites manies dont "on-ne-chante-pas-sur-la-voix-des-pros") alors je m'en suis donnée à cœur joie.

Arrivée sur place, ça commence à sentir les emmerdes. Rues étroites, sens uniques à toutes les deux rues. Et pas de panneau clignotant pour m'indiquer Maria. Elle, pas foutue de me donner des indications claires. Maria et le sens féminin de l'orientation ? Un vrai stéréotype sur pattes.

Je me hasarde dans une de ces ruelles, roulant au pas. Même les escargots me grillent la priorité tellement je me traîne. Je m'agace, accélère un poil et si je réussis à éviter le premier type qui me fonde dessus, le deuxième se mange mon pare-choc. Un grand schtoooöööng, un Aaaaaaaaaaaaaaaargh ! et un Meeeeerdeeee ! plus tard, je me glisse hors de mon engin, prête à me prendre la dérouillée de ma vie. Pas très envie de me faire hurler dessus, mais mon sens de l'honneur n'est pas d'accord avec l'idée de moi qui reste derrière mon volant et continue ma route. Maria attendra.


. Monsieur ! Tout va bien ?

Débile, la question, je sais, mais j'ai rien d'autre à mon répertoire du moment.
Pour faire bonne mesure, je presse le pas, tout en le détaillant de bas en haut. Il a l'air moins abîmé que ma caisse, mais je pense que je vais me taper un super malus à l'assurance quand même.
Je tente un petit sourire. C'est le moment où je déballe tout un chapelet d'excuses, en croisant fort les doigts pour pas me faire hurler dessus (j'aime tellement pas ça, je risque de crier encore plus fort) ou pour assister au spectacle du mec qui fond en larmes. Je sais pas trop ce que je préférerais. Le reste, je peux assumer.


. je suis vraiment désolée et je...

Et je quoi ? J'en sais fichtrement rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t512-contes-et-legendes-d-un-monde-oublie-ezio http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t154-stacy-grant-moldue-etudiante
Mayday ! Mayday ! Houston, nous avons un problème !... [PV qui n'en veut]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mayday ! Mayday ! Houston, nous avons un problème !... [PV qui n'en veut]
» Houston, nous avons un problème - Kennedy
» ✶ Houston, nous avons un problème ! 》AYUMI&SHOKO《
» Reparlons de ce dont nous avons parlé... [PV]
» Nous avons été éduqués pour détruire le projet de 1804

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudre de Cheminette :: Royaume-Uni :: Pays de Galles-