L'info du Moment

PdC ferme ses portes...
Nous vous invitons à nous rejoindre
sur Chemins de Traverse !


Poudre de Cheminette



 

Partagez|

Contempler les étoiles [ PV Katie I. Harper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



Messages : 142
Âge du Personnage : 3O ans
Lieu de vie : Dans mes pensées

MessageSujet: Contempler les étoiles [ PV Katie I. Harper] Sam 18 Avr - 23:17



Contempler les étoiles  







Dreamy aimait sortir le soir, mais la nuit tombée les portes du château étaient fermées.  Elle avait bien échafaudé des plans pour escalader les dits murs. Mais aucun de ses plans n'étaient réalistes. Certes elle était agile, enfin autant qu'un sac de pomme de terre qu'on balancerait par dessus le mur. Autant dire qu'à l'arrivée, il y aurait peu de chance qu'elle ne s'abîme pas ses vêtements. Ou qu'elle se fasse pas la moindre blessure. Bien sûre vous me direz qu'un vampire guérit très vite. Mais allez donc expliquer ça à l'infirmière qui devrait la soigner. Autant inscrire sur le front de Dreamy  " Je suis un vampire "

Dreamy avait donc renoncé à vouloir sortir. Ha oui je vous entends déjà me parler des divers souterrains. Vous oubliez juste une chose elle se perd déjà en allant de sa classe à la grande salle. Je sais elle n'est pas douée ce qui fait sûrement son charme .. ou pas.  Elle se souvenait alors d'un endroit où elle pourrait  voir  la nuit aisément sans sortir. Dreamy avait donc décidé d'aller à la tour d'astronomie.

Le ciel était clair, jour de pleine lune. On pouvait presque toucher les étoiles. Allons mauvaises langues que vous êtes, non Dreamy ne tenterait pas de les attraper. Elle est pas très nette j'avoue mais pas totalement folle. Bref la voilà qui monte les escaliers menant à la tour. Peeves, comme à son habitude attendait la parfaite victime pour une de ses fameuses blagues. Mais hélas pour lui, Dreamy pour une fois, l'avait vu venir. Elle sorti de l'ombre où elle se trouvait, et le fit sursauter. Furieux d'être pris à son propre jeu, l'esprit frappeur parti n'oubliant pas de lui promettre une petite revanche. Elle le regardait partir, et ne fit pas attention à la pierre descellée. Elle trébuchait, s'étalant de tout son long. Le rire strident de Peeves résonnait alors. Elle se mit à sourire

- Et si je te croquais ? juste un peu tu vois juste assez pour te laisser une trace ça te tenterais ?

- vous êtes pas fini vous ! On croque pas les esprits frappeurs. Je sais ce que vous êtes. Je pourrais aller le dire à tout le monde

- oui, tu pourrais ! Mais tu pourrais aussi un jour, finir enchaîné au fond d'un cachot dont je pourrais oublier la clé

- J'ai peur, vous savez même pas monter un escalier sans vous prendre les pieds dans votre robe.

- Alors écoute moi, si tu continue à me crier dans les oreilles, je vais me fâcher. Je suis aussi une excellent sorcière ne l'oublie pas.

- Oui c'est ça, enfin quant vous ne vous trompez pas de sort.

- Bon je vois que ne veux rien entendre .. Alors peut-être que le baron sanglant pourrait ...

- Ho ça va les menaces, c'est bon si on peut plus s'amuser pfff


L'esprit frappeur traversait le mur, pour aller terroriser une autre personne. Dreamy ne s'inquiétait pas, personne n'écoutait les divagations de l'esprit frappeur. Elle pouvait être tranquille sur ce sujet. Elle arrivait enfin à la porte de la tour. La poussait, Dreamy senti la présence d'une autre personne. Tentant l'oreille elle entendit le bruit de son coeur. Elle se mit à sourire, ses incisives sorties. Elle mit un moment à reprendre ses esprits. Elle n'avait pas chassé depuis deux jours.

* humm en plus elle sent bon, je pourrais juste prélever ce dont j'ai besoin. Et au pire la balancer par dessus le mur. Bon en même temps je pourrais basculer avec elle . Superbe idée. Mais tu vas te le rentrer dans la tête une bonne fois pour toute ! Tu ne touche à personne ici ! Oui mais c'est pas ma faute si elle est assez bête pour venir là le soir... Elle est suicidaire ou quoi .. Et moi je commence à avoir faim.. J'ai dis non! Rabat joie ! Pfff

Elle ouvrit la porte et s'approchait sans faire de bruits.

- Bonsoir vous aussi vous aimez ....

Elle ne continuait pas sa phrase encore étourdie par le parfum de son sang. Elle dut coller un coup pied dans le mur pour ne plus y penser. Mauvaise idée, une de plus .. Elle avait mal maintenant, mais bon elle ne pensait plus à vouloir goûter ...







Voir au-delà de ce qui semble être. Et voir ce qui est .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t515-dreamy-aisling-en-cours http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t506-dreamy-aisling-a-la-lune-j-aime-etre
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Contempler les étoiles [ PV Katie I. Harper] Dim 19 Avr - 13:00

Quand on étudiait ou enseignait dans une école telle que Poudlard, au bout d'un certain moment, on commençait à aimer des endroits plus que d'autres, soit pour leur beauté, la tranquillité qu'ils pouvaient apporter, les souvenirs qu'ils évoquaient. Dans le cas de Katie, la Tour d'Astronomie remplissait ces trois critères. Il existait dans l'école des sorciers énormément de coins insoupçonnés et insoupçonnables, des paysages qu'on ne pouvait voir nulle part ailleurs, des secrets qui ne seront jamais révélés au grand jour. Selon la professeur, c'était aussi cela qui faisait le charme du château, il était unique pour bien des raisons, renfermait une histoire très riche et y vivre était une chance inestimée.

Parfois, tout de même, la blonde avait un manque. Principalement de soleil, ce soleil réchauffant et rassurant de la Californie, sa terre natale. Jamais elle ne pourrait le retrouver ici, elle qui détestait tellement la pluie et le mauvais temps, on pourrait croire qu'elle était un peu sado-maso sur les bords en décidant de poser ses valises ici. Mais voilà, elle aurait très bien pu proposer ses services à Salem mais c'est Poudlard qu'elle voulait, on ne pouvait pas rester insensible à cette école, à la magie qui flottait dans l'air, à ce vieux château d'une immensité sans pareille.

La Tour d'Astonomie était un endroit qui avait tout de suite plu à Katie, dès qu'elle était arrivée au château. Grande solitaire dans l'âme, elle trouvait cet endroit paisible et reposant, en plus de donner une vue magnifique sur les montagnes d’Écosse. Avec la forêt interdite, c'était son endroit favori. Elle aimait pouvoir se réfugier toute en haut de Poudlard pour réfléchir, se laisser aller à la rêverie, se perdre dans la contemplation. Les gens selon elle, oubliaient de regarder au dessus de leurs têtes. Ils oubliaient la beauté des constellations, d'un simple coucher de soleil, la beauté de la pleine lune. Ce soir-là, le ciel était remplie d'étoiles. Katie ne se lasserait jamais de les étudier, d'ailleurs. Si il y avait bien quelque chose que Poudlard lui avait apporté, c'était sa vocation. La professeur avait toujours aimé les matières enseignées et était brillante, mais une certaine Aurora Sinistra lui avait donné le goût des mystères du cosmos, lui avait donné envie à son tour d'apprendre à des élèves comment on composait une carte du ciel.

Il fallait dire qu'on pouvait prêter beaucoup de défauts à Katie. Elle était froide et c'était presque inscrit sur sa petite tronche de boudeuse, elle était méfiante et pas forcément facile à supporter au quotidien, mais on ne pouvait pas lui reprocher de mal faire son boulot. Ses méthodes cependant étaient un peu décalés, comme sa personne. Dans ses cours, elle voulait que ses élèves oublient leurs maisons, elle veillait tout particulièrement à ce qu'une entente cordiale s'établisse entre Gryffondor et Serpentard, au moins le temps d'un cours. Elle souhaite que les élèves lèvent la tête et se perdent dans les étoiles, qu'ils se rendent compte à quel point au fond, on n'était pas grand chose sur Terre, du moins c'était ce que pensait Katie.

Alors qu'elle portait un bâton fumant et fortement cancérigène à ses lèvres aux extraits de Mandragore, d'une marque sorcière (On trouvait à peu près tout ce que l'on voulait sur le Chemin de Traverse) , elle fut sortie de sa rêverie par des pas menant à la tour. Harper avait l’ouïe fine et se désolait déjà à l'avance que sa tranquilité allait être troublée. Il fallait dire que Katie Harper n'était pas du genre à se mêler à la foule, à faire connaissance avec les gens, à aimer faire des rencontres. Cela pouvait paraitre très arrogant, mais elle aimait sa propre compagnie, elle aimait le silence et avait du mal avec les gens. Souvent, elle se sentait soit de trop, soit totalement décalée par rapport à eux, ce qui n'aidait pas à créer des liens. D'ailleurs, elle n'avait jamais vraiment ressenti le besoin d'en créer, d'avoir des amis.


" Bonsoir vous aussi vous aimez... "

Une voix féminine s'élevait derrière elle, faisant légèrement sursauter la jeune professeur qui se retourna au moment où une femme aux cheveux à la couleur indéfinissable tapait dans un mur. Rah, c'était bien sa veine, elle avait écopée d'une hystérique ! L'ancienne Serpentard, perplexe, regardait la jeune femme femme d'un air à la fois méfiant et intrigué. Peut-être était-elle ce genre de malades qu'on pouvait parfois (souvent) rencontrer dans le monde magique ? Elle n'en savait rien, mais son comportement l'inquiétait un peu. La voix ni douce ni brutale de Katie se mit à raisonner dans la tour.

- Je peux vous aider ? Il n'est pas bien prudent de se taper le pied contre un mur vous savez, à la limite, vous feriez mieux de taper sur quelqu'un pour avoir un résultat adéquate. Mais bon, il parait que la violence n'est pas la réponse à tout.

Katie croisait les bras en regardant la femme à quelques mètres d'elle. Elle avait le teint blanchâtre et semblait hautement perturbée, sans que la blonde puisse comprendre pourquoi. Parfois, il ne fallait pas chercher, certaines personnes étaient des mystères à eux tout seuls et la professeur n'avait pas tellement envie d'en résoudre ce soir. Cependant, elle continuait de fixer l'inconnue en face d'elle en se demandant ce qu'il pouvait bien lui prendre. Néanmoins elle devinait le reste de la phrase qu'elle avait prononcé il y a de cela quelques secondes, sûrement qu'elle voulait entamer une conversation sur le lieu où elles se trouvaient. Qui, au fond, pouvait rester insensible à la beauté de ce lieu ? Personne. Heureusement pour la professeur de divination, Katie resta près de la rambarde et ne tenta pas d'approche particulière. Elle n'était pas forte dans les relations humaines et ça se sentait, vu le manque d'empathie dans les yeux de la professeur. Néanmoins, elle n'agissait comme ça qu'avec les inconnus. Quand elle était auprès de sa famille, elle était une toute autre personne. Il fallait seulement qu'on puisse gagner sa confiance, qu'on puisse se faire une petite place dans son cœur qui d'extérieur, pouvait paraitre aussi dur que la pierre et elle se transformait en vrai mère poule. Surtout avec sa sœur à vrai dire. Mais voilà, personne extérieur à sa famille en 26 ans de vie n'avait réussi à vraiment  la connaitre. Au fond, Katie pensait que c'était mieux comme ça. Elle n'avait pas confiance en elle et elle était persuadée qu'elle gâcherait la vie de quiconque serait assez fou pour vouloir être son ami. Elle avait aussi toujours cru que la mort de son père était de sa faute, que si sa mère était tombée en dépression c'était de sa faute, elle portait le poids d'erreurs qu'elle n'avait pas commit, comme si elle voulait soulager les autres et se dégrader elle, un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 142
Âge du Personnage : 3O ans
Lieu de vie : Dans mes pensées

MessageSujet: Re: Contempler les étoiles [ PV Katie I. Harper] Dim 19 Avr - 22:47



Etrange, vous avez dit étrange ?







Dreamy entendait la jeune femme lui répondre :

- Je peux vous aider ? Il n'est pas bien prudent de se taper le pied contre un mur vous savez, à la limite, vous feriez mieux de taper sur quelqu'un pour avoir un résultat adéquate. Mais bon, il parait que la violence n'est pas la réponse à tout.

Elle eut envie de rire en écoutant la jeune femme.

* C'est soit ça soit je risque de vouloir te croquer. Bien sûre après elle risque de pas aimer mais bon . Allez soyons gentille. Et puis c'est quoi cette horrible odeur ? Si je me trompe pas c'est de la mandragore. Aurait elle envie de finir sa vie jeune ?

- Je n'ai pas pour habitude de me taper dessus par plaisir Mademoiselle. Aussi je vous remercie pour vos conseils, mais je vais éviter de les appliquer. Et puis tant que je ne tape pas sur vous je ne vois pas où est le souci. Auriez vous peur que je blesse le mur .. Et dites moi qu'elle est cette horrible odeur ?

Elle regardait le mur, aucune trace de son coup. Juste peut être quelque petits bouts de pierre minuscules à l'oei nu. Du bout du pied elle tentait de le faire disparaître .. Encore une attitude que la femme présente trouvera bizarre. Elle n'aimait pas les gens froids, quelques soient leurs raisons. Comme si ils se trouvaient toujours au-dessus de tout et tous. Elle n'avait pas vraiment envie de continuer cette conversation.

Dreamy allait donc se positionner un peu plus loin. Elle s'accoudait au parapet, son coude ripât. Elle en fût quitte pour une éraflure au menton. Celle-ci disparue rapidement, laissant juste un peu de sang sur sa peau.  Elle ne disait mot, levant son visage vers le ciel. Qu'elle aimait ces moments de silences. Juste la nuit et la nature environnante. Elle entendait sans peine les animaux marcher dans la forêt non loin.

- Tien y a des chevreuils dans la forêt. Il faudra que j'en garde en tête la position. Juste pour savoir où aller à ma prochaine sortie. Que je ne sois pas obligée de me taper une course à travers toute la forêt.

Elle se rendit compte qu'elle avait parlé à haute voix. Elle guettait la réaction de la jeune femme qui fumait non loin

* Quelle odeur détestable. Sérieusement on devrait pas permettre ça. Ha oui je sais, j'ai un odorat plus développer que les autres mais comme même.

Elle eut envie de lui retirer des mains et de le jeter. Mais elle savait que son attitude serait sûrement mal venue. Aussi allait elle endurer cette flagrance pestilentielle. Elle tentait de trouver une chose à lui dire, il fallait être civilisée. Hélas...

- Dites moi si je ne me trompe pas, ce qui m'arrive bien plus qu'à mon tour. Ne seriez vous pas professeur ici ?

* T'aurais pas pu trouver plus stupide encore comme question ? Bien sûre qu'elle est professeur ici vu son âge. Sinon elle aurait un sérieux retard scolaire. A son air je suppose que j'ai encore sortie une imbécillité ...

Elle attendait sereinement appuyée à la balustrade que la jeune femme daigne lui répondre. Attitude des plus désinvoltes pour une professeur. Mais elle n'aimait pas les convenances.





Voir au-delà de ce qui semble être. Et voir ce qui est .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t515-dreamy-aisling-en-cours http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t506-dreamy-aisling-a-la-lune-j-aime-etre

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Contempler les étoiles [ PV Katie I. Harper]

Revenir en haut Aller en bas
Contempler les étoiles [ PV Katie I. Harper]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [403] C'était comme contempler les étoiles...[GIVRALI]
» Aragorn ~ J'ai perdu la lune à essayer de compter les étoiles || 1er Janvier
» [F] ▲ KATIE CASSIDY - Les rêves, les désirs et les espoirs sont les étoiles de nos vies
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?
» Le papillon des étoiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudre de Cheminette :: Académies de magie :: Collège Poudlard :: A l'intérieur du château-