L'info du Moment

PdC ferme ses portes...
Nous vous invitons à nous rejoindre
sur Chemins de Traverse !


Poudre de Cheminette



 

Partagez|

Ezio Shepherd {Poète et barde}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Sexy Menestrel

Messages : 924
Âge du Personnage : 33 ans
Lieu de vie : Un peu partout... (Je te jure, j'ai pas mieux)

MessageSujet: Ezio Shepherd {Poète et barde} Jeu 6 Nov - 22:55


•• Prénoms et nom :Ezio Tegid Shepherd
•• Surnom : Le barde, le poète

•• Date de naissance  : 19 novembre 1982
•• Lieu de naissance : Inverness
•• Nationalité : Ecossais
•• Nature du sang : Sorcier

•• Signe distinctif : Grand rêveur
•• Don / particularité : Pratique la magie ancestrale, sans baguette – A des visions, qu'il ne contrôle malheureusement pas.


Me, myself & I, en quelques lignes :
En marge de la société sorcière depuis 9 ans maintenant, Ezio a renoncé à sa baguette et à se mêler des affaires sorcières. Selon lui, la vraie magie se trouve dans la nature et il se plaît a exploiter cette dernière. Âme errante de part le monde, il parcourt les villes et villages en contant l'histoire et en observant ce qui sera les légendes de demain.  Poète sensible, il passe la majeur partie de son temps à rêver, écrire, écouter ou raconter des histoires. Sa vie est rythmé par des période d'exaltation angoissée où le besoin de coucher ses pensées sur le papier le dévore, en alternance avec des périodes plus sereines ou le travail accompli lui permet de repartir dans ses rêveries et voyages.
C'est un homme calme, silencieux -lorsqu'il ne vous raconte pas l'histoire du monde - et amical qui considère l'instant présent comme le moment le plus important d'une vie.



Dernière édition par Ezio Shepherd le Dim 7 Fév - 16:34, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t170-ezio-shepherd-poete-et-barde http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t135-ezio-shepherd-barde
avatar


Sexy Menestrel

Messages : 924
Âge du Personnage : 33 ans
Lieu de vie : Un peu partout... (Je te jure, j'ai pas mieux)

MessageSujet: Re: Ezio Shepherd {Poète et barde} Sam 21 Mar - 14:21

Traits de caractère :

Doux Poète sensible franc sens de l'humour taciturne cultivé supersticieux sombre mélancolique secret exigeant têtu

Grand rêveur dans l'âme, Ezio a toujours vécu entouré d'histoires et plus enclin à observer le monde qu'à être au centre de l'action.
Il peut passer des heures à regarder un paysage, le dessiner, en graver chaque détails dans sa mémoire et en apprécier le calme. Si il apprécie la compagnie et les discussions, il ne faut pas que celles-ci s'éternisent car il ressent bien vite un besoin de calme et de solitude. Il lui semble étouffer dans les pièces bondés de monde et l'appel du grand air se fait rapidement sentir lorsqu'il reste enfermé plusieurs heures.
C'est un grand calme, fin mélomane qui apprécie la musique tout autant que le silence. Il semble doué pour sortir les plus douces mélodies de tous les instruments qui passent entre ses mains. Violon, piano, instruments à vent et même percussion accompagnent les contes qu'il transmets à travers le monde. Sur un pied d'égalité avec la musique vient la lecture et l'écriture parmi ses passions. D'ailleurs, il a fini par les conjuguer pour en faire son métier.
Sa vie est une alternance de périodes d'immobilité observatrice qui suivent une puissante exaltation créatrice. Il se lève un matin, ne tenant plus en place, avec le besoin d'aller voir et toucher le monde entier et finit par devoir se poser pour coucher toutes les émotions emmagasinées sur papiers, tellement elles semblent déborder le menant à des angoisses et une nervosité non maîtrisées. Il entre alors en phase créative et névrosée et peut rester des mois durant sur une tâche qui lui coûte beaucoup, que se soit en temps, en énergie qu'en relation sociale. Lorsqu'il sort enfin de sa torpeur il est enfin apaisé, serein et profite de ces instants de répits pour profiter du calme, de la nature et de ceux qu'il a délaissé des mois durant.
Comme tout artiste, il possède une sensibilité à fleur de peau. Extrêmement sensible à tout changement, il n'est pas rare qu'il sente le vent tourner dans une pièce où l'ambiance se dégrade. Peu amateur de conflit, il tente souvent de les désamorcer mais insistera peu, privilégiant son besoin d'un calme à une intervention à tout prix. Réceptif et observateur, il parvient souvent à cerner l'humeur des gens qu'il fréquente et fuit les personnes trop en colère, desservi par une empathie qui le transforme rapidement en éponge émotionnelle.
Grand solitaire, il aime voyager seul et ne s'ennuie jamais. Il affectionne la rencontre avec de nouvelles personnes, toujours en quête d'enrichissement intellectuel mais reste souvent frileux lorsqu'il s'agit de se lier plus intimement. Ainsi, il apprécie beaucoup de gens et possède de nombreuses connaissances amicales mais très peu de vrais amis qui le connaîtraient bien, hormis sa sœur et son mentor, Beltrov.
Secret et taciturne, il parle peu de lui et préfère régler ses tourments seuls que de les partager, avec peut-être une pointe de complaisance dans la mélancolie.
Très cultivé, il passe de nombreuse heures à visiter les villes du monde, en apprendre les coutumes locales et à bouquiner des heures durant que ce soit dans une bibliothèque, dans un arbre ou au sommet d'une montagne.
Alliant franchise, douceur et pudeur, Ezio est un homme qui donnera honnêtement son avis si on le lui demande mais qui ne se permettra pas de l'exprimer sans y être invité.

Sa sœur vous dira avec raison qu'il se montre bien souvent têtu et obstiné lorsqu'il est persuadé d'avoir raison. Il est rare de pouvoir le faire changer d'avis et il lui faut souvent quelques délais après une discussion pour faire la part des choses entendues et éventuellement revenir sur son point de vue. Peu virulent dans les discussions, il préférera changer de sujet pour éviter un affrontement trop violent, même s'il ne démord pas de son idée.
S'il paraît timide et réservé, il n'en possède pas moins une certaine confiance en lui le menant à faire ses choix sans demander d'avis. Ayant quitté la maison familiale dès l'obtention de ses diplômes à Poudlard pour entrer à l'IBAS, il a eu pour habitude de se gérer seul dés son plus jeune âge, sans avoir de comptes à rendre à quiconque. Il est de ce fait, parfaitement indépendant et semble toujours se débrouiller et savoir ce qu'il fait.


Miroir, mon beau miroir :

•• Taille : 1m84
•• Poids : 75 kg
•• Chevelure : Brun
•• Regard : Sombre : Brun-gris ardoise
•• Signe distinctif : Un tatouage à l'intérieur de l'avant bras gauche : le nœud sans fin, réalisé lorsqu'il était étudiant à l'Académie des bardes par l'un de ses mentors, Beltrov Austeen. Un second au poignet droit symbole de l'Awen des barde.


Grand, mince, élancé et athlétique, l'allure du barde est peu commune pour un intellectuel. Une grande pratique des sports de plein air lui a conférée des gestes sûrs, une musculature fine et puissante et un teint hâlé. Il se déplace avec assurance et souplesse, alliant grâce sauvage et efficacité. Il porte peu d'attention à son apparence et bien que soignée, son allure est toujours sobre et simple mêlant un style un peu bohème au côté pratique de ses vêtements. Il porte essentiellement des pantalons et des chemises, vous avez peu de chance de le croiser un jour en costume, de toutes façons, il n'en a pas.
Plutôt bel homme, il possède un visage charismatique dont l'air farouche ne manque de s'attirer des regards féminins, qu'il ignore pour la plupart, peu enclin à s'attarder sur sa physionomie. Ses traits sont doux et réguliers. Il est pourvu d'une bouche fine, encadrée de fossettes lorsqu'il daigne sourire, d'une mâchoire puissante et carrée que l'on peut observer se contracter lorsqu'il est contrarié, d'un nez droit et d'yeux sombres, presque noirs au regard doux et obstiné qui trahit aisément ses émotions.
Si ces derniers sont remarquables et laissent peu indifférents, son atout principal réside néanmoins dans sa voix, qu'il a basse et profonde. Particulièrement apaisante, elle sait également se montrer puissante lorsqu'il s'agit de conter un récit à un auditoire nombreux. Elle trahit une assurance et un désir de communication qui paradoxalement fait écho avec une certaine réserve et timidité au niveau personnel. C'est un homme qui aime beaucoup parler, mais peu de lui.
Il n'a que rarement besoin d'élever la voix, tant son timbre chaud et agréable la rend plaisante à écouter et fait taire les assemblées. Il calme, apaise, charme avec la maestria d'un chef d'orchestre. De mémoire, peu sont ceux qui ont eu à témoigner d'un accès de colère de sa part. Néanmoins, comme la plupart des personnes apparemment calmes, ses emportements peuvent être d'une violence dévastatrice.
Ceux qui le connaissent ou l'observe suffisamment pourront noter qu'il possède quelques tics et manies trahissant sa nervosité. Soucieux, il se passe régulièrement une main sur le front, ou fronce les sourcils. Son exaspération se fait toujours dans la discrétion mais il n'est pas rare de le voir lever les yeux au ciel en silence ou soupirer dans son coin. Il lui arrive aussi régulièrement de parler seul ou de chantonner en marchant, étant un fin mélomane.
Il passe de nombreuses heures immobile à observer les paysages ou les gens, ou tout simplement à profiter du calme des lieux.
Quelques cicatrices marquent ses bras, témoignage de son envie de grimper toujours plus haut en montagne, en dépit des éléments capricieux. La plus impressionnante résidant sur son torse, au niveau des côtes lorsqu'une chute sur la branche d'un arbre mort à manquer lui perforer le poumon gauche. Il en possède une minuscule au niveau du coin externe de la paupière supérieure gauche mais celle-ci étant due à la varicelle de sa jeunesse, il y est beaucoup moins attaché.
Homme discret et réservé, il se met peu en avant et sa présence charismatique emporte ses auditeurs dans ses récits avec ferveur,  effaçant rapidement l'homme derrière le barde.




Album de photographies :







Dernière édition par Ezio Shepherd le Dim 7 Fév - 17:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t170-ezio-shepherd-poete-et-barde http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t135-ezio-shepherd-barde
avatar


Sexy Menestrel

Messages : 924
Âge du Personnage : 33 ans
Lieu de vie : Un peu partout... (Je te jure, j'ai pas mieux)

MessageSujet: Re: Ezio Shepherd {Poète et barde} Sam 21 Mar - 14:25

Mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs... :
••Mère : Gabriella Shepherd Alario - Voyante. De nature extravertie, étourdie, aimante et passionnée. Elle déplore chaque jour que dieu fait le peu de visites que lui rendent ses deux fils.
••Père : Ewen Shepherd - Juge au Magenmagot. Froid, obstiné, intelligent, ambitieux et cultivé.
••Frères et sœurs :
Frère aîné : Luan Ambrosios Shepherd. Briseur de sort à la Banque sorcière Gringotts, il est âgé de 34 ans. Les deux frères s'entendent et se fréquentent peu.
Soeur cadette : Saoirse ( à prononcer Siir-cha) Calliope Shepherd. 25 ans, reporter à la Gazette. Elle est la plus proche amie d'Ezio. Aussi différents que semblables, ils entretiennent depuis toujours un lien très fort, même si Ezio est plus indépendant que sa soeur. Il est prêt à tout pour elle, mais ne lui dira probablement jamais.
••Autre(s) membre(s) notable(s) : Un arrière grand oncle maternel peintre et célèbre dont nous tairons le nom. C'est très certainement de lui que vient la fibre artistique d'Ezio.
Il possède une panoplie de cousins qu'il connait peu. Il faudrait demander à Saoirse pour plus de détails familiaux.

••Conjoint(e) : Aucune
••Enfant(s) : Sans




Mes premières années :
Il neigeait ce soir là. On lui a suffisamment raconté. Ce soir du 18 novembre où les routes d'Inverness étaient encombrées par tant de voitures en travers de la chaussée que toute tentative pour se rendre à l'hôpital le plus proche était inenvisageable. Pour la naissance de Luan, il y avait eu des complications et les soins apporté par le médicomage de service avaient été plus que nécessaire. Pour celle de son second fils, Gabriella avait eu une vision. Il fallait qu'il naisse dans un hôpital moldu. Et tout irait bien. Sa vision – ou lubie- des choses avait été bousculée par la météo qui s'était refusée à son troisième œil. Bloquée par la neige qui avait redécorée la ville en adorable carte postale, Terrence fut dans l'obligation de contacter à nouveau un médicomage qui transplanna à exactement 00h04 le 19 novembre 1982 pour gagner le domicile des Shepherd. Il arriva précisément avec deux minutes de retard, pour trouver la mère et l'enfant en parfaite santé et le père quelque peu agacé par les lubies de sa femme qui lui avaient coûté quelques nouveaux cheveux blancs.
Ezio Tegid s'avéra être un enfant calme et observateur qui prit son temps pour chacune des étapes de la vie et ne les franchit que lorsqu'il fut certain de pouvoir le faire. Il prit son temps pour apprendre à parler, préférant écouter les conversations avec une attention déstabilisante, prit également le temps nécessaire pour apprendre à marcher sans passer par l'étape quatre pattes et se décida finalement à participer aux discussions familiales pour rapporter les histories qu'il avait entendues dans la rue.
De deux à quatre ans, il fut pris de terreurs nocturnes que sa mère identifia avec délice comme les prémices du « don » comme elle l'appelait et qui lui conféreraient très certainement la capacité à « voir ». Quoi qu'il en soit, jusqu'à ses sept ans, l'enfant ne montra aucune aptitude particulière concernant la voyance. Son père avait été soulagé de constater néanmoins l'apparition précoce de pouvoirs sur l'enfant, qui depuis son plus jeune âge s'amusait à animer la moitié des objets de la maison pour leur faire décrire des ballets plus ou moins chorégraphiés à travers les pièces.
Le jeune Ezio passait également de longues heures à observer les passants dans la rue et écrire des histoires fictives à leurs sujets. Il inventait des noms et des vies à toutes les personnes qui croisaient son regard.
Lorsque la famille déménagea pour l'île de Skye, les deux garçons découvrirent les joies de pouvoir parcourir librement de grands espaces, si bien qu'on ne retrouvait bien souvent le plus jeune qu'à leur du dîner, ses vêtements maculés de boue, les poches pleines de petits objets ramassés ci et là et les yeux pleins d'histoires et de rêves.
Gabriella veillait à leur éducation à la maison et leur père, Terrence s'occupait de leur inculquer les bases de la magie sans baguettes, afin de préparer le moule qui serait rempli à Poudlard. Ezio s'avéra être un élève particulièrement doué qui surpassait son frère dans toutes les disciplines qu'ils exploraient tous trois. Il semblait passionné par les possibilités qui s'offraient aux sorciers et ne jurait que par les créatures magiques et autres histoires dans lesquelles les sorciers pourraient sauver l'humanité par leurs connaissances.
Lorsque Luan entra à Poudlard, Terrence poursuivit l'enseignement d'Ezio en solitaire, ce qui ne déplut pas à l'enfant, ravi d'être éloigné de l'agitation de son frère, qui ne partageait pas son goût pour le calme et de partager des moments privilégiés avec son père. Un peu excédé que son fils poursuive ses bagatelles dans les montagnes même sans son aîné, ce dernier ne pouvait néanmoins pas le blâmer, puisqu'il s'avérait être un étudiant particulièrement doué. Nul doute que la magie était puissante dans cet enfant.
Le calme résidant à la maison fut cependant de courte durée puisque la famille avait accueilli deux années auparavant la troisième Shepherd du nom, Saoirse. Joyeuse, bruyante, passionnée et bavarde, la petite demoiselle avait plus de la tornade que du jeune enfant. Elle s'attira cependant immédiatement la sympathie de ses deux frères tant son sourire était communicatif et entraînant. L'attention de Terrence fut momentanément distraite d'Ezio, tout accaparé qu'il était par la vigilance dont semblait avoir besoin Saoirse.
Ezio augmenta encore le rythme de ses promenades en solitaire et était désormais capable de guider n'importe qui sur l'île, qu'il connaissait comme sa poche. Ce fut également à cette époque qu'il rencontra Shannon et se détourna un peu de ses « études », préférant parcourir les grands espaces avec sa nouvelle camarade, la voir rire et sourire et surtout, lui raconter des histoires.
Lorsqu'il entra à son tour à Poudlard, Terrence avait placé d'immense espoir en son second fils, jugeant celui-ci plus sérieux que le premier qui s'avérait avoir un goût prononcé pour la fanfaronnade - bien que brillant à sa façon- et qui serait donc certainement un excellent sorcier.
La vie en communauté au château eu cependant rapidement raison de la capacité de concentration d'Ezio qui profitait de chaque instant pour s'éclipser en solitaire – ou avec Shannon- et rêver et écrire au lieu de réviser ses leçons.



Dernière édition par Ezio Shepherd le Mer 26 Aoû - 1:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t170-ezio-shepherd-poete-et-barde http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t135-ezio-shepherd-barde
avatar


Sexy Menestrel

Messages : 924
Âge du Personnage : 33 ans
Lieu de vie : Un peu partout... (Je te jure, j'ai pas mieux)

MessageSujet: Re: Ezio Shepherd {Poète et barde} Dim 7 Fév - 17:17

Une petite chronologie :
Présentez ici les dates essentielles jalonnant le parcours de votre personnage, en une liste plus ou moins exhaustive.

••Naissance: Le 19 novembre 1982
••Rencontre avec Shannon: 1989
••Les années Poudlard: 1994 – 2001 Serdaigle.
••La formation à l'Ibas: 2001- 2005
••Voyage autour du monde: De 2005 à 2008. Ces années là sont peuplées de voyages au quatre coin du monde. Le plus souvent seul, parfois en compagnie de Shannon. Ezio peaufine sa maîtrise des arts bardes. Il écoute, observe, conte et s'émerveille.
••L'année 2008 : Cette année là, Shannon est victime du groupe terroriste Pégase. Dans une file d'attente du cinéma, au mois d'avril, elle se fait inoculer le Sérum H. Elle y perdra tous ses pouvoirs, tombera dans une dépression intense et finira par se donner la mort début décembre. C'est cette année que sera formulée la promesse, celle qui fera d'Ezio un « sans baguette » pour le restant de sa vie.
••De 2008 à 2015 : .Ezio reprend la route, les épaules chargées d'un fardeau qu'il sait ne jamais pouvoir oublier. Il tente de se dépasser physiquement pour palier le manque d'elle et l'absence de magie dans sa vie.
••Année 2015 : Beltrov, son mentor, le propose au Haut Conseil des bardes pour subir les épreuves qui feront de lui un Penderwyd – chef des bardes- capables de dispenser son savoir à travers le monde et d'enseigner. Ezio accepte, passe la première épreuve et entame cette année-là la seconde, à savoir un voyage initiatique de plus.
C'est à la toute fin de l'année, en décembre, qu'il rencontre Stacy Grant.
••Année 2016 : Voyages




Un peu d'histoire :

« Je me rappelle parfaitement de tout et de sa main serrée au creux de la mienne. Nous avons fait nos premiers pas dans le château côte à côte, hanche contre hanche et ce n'était pas moi qui la rassurait. Elle avançait conquérante, distribuant des sourires bienveillants à tout un chacun. Et moi je la suivais, calquant les moindres mouvements de mon corps sur les siens. Désolé qu'un choixpeau puisse avoir le pouvoir de me priver de sa main l'instant d'après. Et puis vint la Grande salle. Je me souviens avoir lâché sa main de mon plein gré à l'instant même où mes chaussures en franchirent le seuil. Je crois même avoir formulé mes pensées à hautes voix, provoquant le rires de certains de mes futurs camarades. Je n'avais jamais rien contemplé d'aussi beau que le ciel déchaîné de cette nuit là à travers le plafond de la Grande Salle. Les éclairs marbraient les visages et éclairaient le décor de leur lumière crue. Ils faisaient paraître la magie et l'ambiance de la salle encore plus intense. Je crois que jusqu'à ce que le Professeur McGonagall prononce le nom de Shannon, je n'avais pas détaché les yeux un seul instant du spectacle. Mon amie s'avança, blonde, souriante, pas très grande et dégageant pourtant une force à vous couper le souffle. Elle empoigna ce pauvre choixpeau avec une vigueur qui lui fit perdre quelques années, j'en suis certain et le posa sur sa tête. J'avais retourné la question des milliers de fois dans mon esprit et j'étais alors certain du résultat. Shannon était faite pour le vent, le courage et la ténacité des Gryffondor, pendant que Serdaigle, son calme et son sérieux m'accueillerait. Je lui jetais un regard douloureux alors que le choixpeau se fendait d'une bouche prompt à répandre son jugement : « Serdaigle ! ».
Je me souviens de ma main dans ses cheveux, pendant que la tête sur mes genoux, elle me récitait ses leçons avec plus ou moins d'exactitude tandis que je n'osais pas la contredire, bien que ne l'aidant pas vraiment. Je me souviens de ses yeux lançant des éclairs lorsque je parlais à une autre et de son empressement à se jeter dans les bras du premier joueur de quidditch passant pour me le faire payer. Je me souviens de ses éclats de voix dans la salle commune, de nos camarades témoins de son emportement, des regards compatissant et d'envie qu'elle suscitait sur ma nuque, de mes haussement d'épaules, parce que cela passerait. Je me souviens de ces nuits où je sortais seul et où l'unique témoin de mes escapades était le petit souvenir que je lui rapportais de ma conquête nocturne. Je me souviens de ce bureau sur lequel elle a écrit mon nom. De son rire dans les vestiaire du stade le jour où j'ai passé pour lui faire plaisir, des essais pour être joueur. Je me souviens de sa main précise, s'agitant au-dessus des chaudrons du cachot. Des recoins du parc où je la fuyais lorsque je ressentait le besoin d'un calme qu'elle se refusait à m'offrir. Je me rappelle de chaque arbre au pied desquels nous nous sommes installés, pour chuchoter des plans qu'elle échafaudait et que je me contentait d'écouter en souriant. Je revois parfaitement sa nuque, en histoire de la magie, lorsqu'elle s'asseyait devant moi pour le plaisir de se retourner et me déconcentrer à l'aide de différent stratagèmes. J'entends encore ses promesses, sa vision de l'avenir et ses livres qu'elle faisait tomber presque une fois par jour dans l'escalier à force de grand geste. J'entends les mots doux qu'elle me murmurait, les insultes aussi parfois. Je revois l'arbre au bord du lac, celui au pied duquel nous l'avons enterré et qui porte encore la marque de son attrait pour la sculpture.
Poudlard est un endroit où elle est toujours en vie. Le seul qui me soit pourtant interdit. »




Scotland Homemade ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t170-ezio-shepherd-poete-et-barde http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t135-ezio-shepherd-barde

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ezio Shepherd {Poète et barde}

Revenir en haut Aller en bas
Ezio Shepherd {Poète et barde}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ezio Shepherd {Poète et barde}
» Maudramme de Métromanie, le Poète-Bretteur
» Récit d'un barde comme il y en avait tant :
» Ezio Freza {fin}
» Impromptu, si on peut dire. [Dudu/Eva/Ezio]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudre de Cheminette :: Toi, moi & les autres :: Les carnets de voyage-