L'info du Moment

PdC ferme ses portes...
Nous vous invitons à nous rejoindre
sur Chemins de Traverse !


Poudre de Cheminette



 

Partagez|

Tous les chemins ne mènent pas au secrétariat Feat Anna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



Messages : 99
Âge du Personnage : 26 ans
Lieu de vie : Londres

MessageSujet: Tous les chemins ne mènent pas au secrétariat Feat Anna Sam 2 Juil - 22:46


“Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre.”



Déambulant d’un pas rapide dans les corridors inconnus, Skye jetait des regards à gauche et à droite, cherchant des yeux une affichette de porte bien précise : le secrétariat. Peu à ses affaires dernièrement avec tout le remue-ménage que le déménagement avait engendré, il avait complètement oublié de poster ses informations personnelles et ses choix de cours pour la prochaine session d’automne. Ceux-ci seront ses premiers pas dans une université sorcière et l’homme n’avait aucune idée de la rigidité des dates butoirs dans cet établissement. Si les moldus, eux, acceptaient souvent quelques jours de retards sur l’envoie des papiers, il n’avait pas du tout envie de tester la souplesse de cet établissement de magie. Les papiers devaient donc être au secrétariat dès aujourd’hui, sans faute.

Le descendant des Rainsworth aurait sans effort pu confier le tout à son hibou. Malheureusement, voilà que le document était plutôt épais et que la paperasse était lourde. Pour ceux qui ayant déjà vu Hermès, il s’agit d’un grand-duc nain. L’oiseau mesurant tout au plus quinze centimètre de hauteur n’aurait pu transporter le dossier sans sort grossissant… sort par lequel l’animal au caractère borné avait définitivement refusé de se faire ensorceler. Après maintes tentatives de caresses, de compliments et même de chantage, Skye avait abandonné. Il avait emprunté sa seule et unique solution de rechange : la poudre de cheminette. S’il n’avait pas d’âtre chez lui, il y en avait une dans la maison de sa mère, Elsabeth Bridges. Le jeune homme armé des clés de la demeure maternelle s’était empressé de s’expédier en Écosse. S’il aurait pu transplaner? Oui. S’il aimait transplaner? Non. Le sorcier n’utilisait cette méthode qu’en dernier et unique recours, ce qui devait être arrivé tout au plus trois fois dans son existence entière.

Tout cela pour expliquer comme Skye se retrouvait là, perdu dans les couloirs de l’université Dumbledore. Il regrettait presque les cartes murales que les moldus avaient la manie de mettre aux entrées de chaque grand bâtiment ; celles-ci lui auraient été bien utiles. Un peu désespéré de sa situation, il se décida à arrêter quelqu’un pour demander son chemin. Après tout, il ne lui restait que cela à faire.

-Excusez-moi? …Pardon? Désolé, est-ce que...


Tentant de s’adresser à un passant, puis un autre, et encore…  le sorcier se rendit finalement compte que tout le monde avait l’air pressé. Personne n’avait une seule minute pour lui. De ce côté, c’était très semblable au collège de Londres. Personne n’a de temps pour les inconnus. Ou personne n’a de temps pour personne. Un long soupir franchit les lèvres de l’homme.

Ah, les études. On est toujours si pressé pour rien…


Comme ses méninges ne lui laissaient aucun repos, ses dents tiraillaient sa lèvre inférieure. Skye devait donc trouver LA personne charitable qui lui donnerait enfin les informations désirées. Laissant vagabonder ses yeux de part et d’autre du couloir, il tentait de repérer une personne dont la vie ne semblait pas dépendre de sa course. C’est ainsi qu’il la remarqua. La peau pâle et les cheveux châtain foncés aux épaules. Se fiant à sa propre taille, il aurait pu la qualifier de petite, mais elle ne l’était sûrement pas. Sans prêter plus d’attention aux autres passants, il se dirigea vers elle sans aucune hésitation. Peut-être que l’impression était trompeuse et qu’il frapperait un mur, mais ce n’était pas ainsi que le Rainsworth voyait les gens. Il croyait toujours au meilleur de tous et avait tendance à ne jamais s’imaginer que quelqu’un pourrait être volontairement méchant. Pourtant, il avait passé l’âge de la naïveté, mais il n’y pouvait rien. Aussi, c’est avec un sourire plutôt jovial qu’il aborda la jeune fille qu’il avait repéré.

-Excuse-moi? Désolé de te déranger… Je cherche le secrétariat.


MADE BY ROLLER COASTER


Laisser la poésie décider de son sort, sortir au matin et accepter la mort,
mordre dans la vie sans penser à demain, maintenir le cap tout droit vers son destin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 94
Âge du Personnage : 19 ans
Lieu de vie : Londres ou campus de l'université

MessageSujet: Re: Tous les chemins ne mènent pas au secrétariat Feat Anna Mar 5 Juil - 23:23

Un an déjà. Un an qu’elle était ici, à l’université Dumbledore. Un an qu’elle étudiait et qu’elle vivait sur le campus. Ce serait étrange de retourner chez sa mère pour les vacances d’été. Elle avait trouvé sa vie ici, sa petite routine. Les choses étaient différentes de Poudlard. Elle avait grandi, et se spécialiser dans une filière l’avait rapprochée de gens qui lui ressemblaient un peu plus, puisqu’avec les mêmes gouts et ambitions. Des gens nouveaux aussi. Sept ans avec les mêmes personnes n’était pas toujours facile. On grandit et les gouts peuvent diverger. Alors ici… C’était un air nouveau et ça lui convenait. Elle était assez heureuse. Mais tout était passé si vite ! Elle n’en revenait pas de prendre le train aujourd’hui pour rentrer. Déjà.

Il lui restait encore quelques heures avant le départ. Assez organisée pour ce genre de choses, elle avait écrit une liste des affaires à emporter et les avait déjà placées dans sa valise. Elle écrivait toujours des listes, même si cela ne l’empêchait pas d’oublier certaines choses. Alors elle préparait sa valise à l’avance au cas où elle aurait une idée lumineuse au dernier moment. Le temps qu’il lui restait, elle l’avait mis à profit pour finir ranger sa chambre et rendre un livre qu’elle avait retrouvé.  Elle déambulait désormais dans les couloirs au milieu d’une foule pressée, rejoignant tranquillement sa chambre.

Il la fixa ostensiblement, ce espèce de grand gaillard arrêté au milieu du couloir. C’était un regard intrusif, loin de celui que l’on adresse aux personnes que l’on ne fait que croiser. Et puis, il se tenait dans le passage en gênant le flot d’étudiants occupés. Anna dévia sa trajectoire alors qu’il venait à sa rencontre. De quoi allait-il lui parler ?

- Le secrétariat ? Alors, vous êtes dans le bon bâtiment, dit-elle en regardant autour d’elle, vérifiant où elle se trouvait. Ce n’est pas vraiment le bon côté. En fait le plus simple serait de ressortir pour faire le tour et…

Et si elle le laissait avec ces seules indications, il se perdrait surement. Il y avait beaucoup trop de monde, les indications étaient compliquées et puis elle n’était même pas sûre de pouvoir lui expliquer sans se tromper. Bon.

- Suivez-moi, je vais vous emmener, conclut-elle avec un sourire.

Ils avancèrent un petit moment sans qu’elle ne dise rien. Les couloirs remplis de monde ne permettaient pas vraiment de discussion. Elle marchait donc en tête, se retournant régulièrement pour vérifiait qu’il la suivait. Elle dû d’ailleurs plusieurs fois l’attendre, alors qu’il essayait d’esquiver des étudiants pressés. Ses sourires essayaient de l’excuser mais Anna n’était pas pressée. Elle lui souriait tranquillement. Elle avait juste l’habitude de marcher vite, et on s’habituait rapidement au flot d’étudiants qui circulaient toujours dans l’université. Finalement ils débouchèrent à l’extérieur, comme elle le lui avait indiqué.

- Alors, qu’est-ce qui vous amène ici ?

Après tout, elle devait lui parler un peu ? Dans les couloirs, ce n’était pas grave, mais si elle continuait à ne rien dire elle aurait l’air impolie. Et coincée. Et puis, c’était assez facile de parler aux inconnus, agréable même. Elle l’aidait gentiment alors il serait surement de bonne humeur. Ils auraient une petite conversation, savoir d’où ils venaient et ce qu’ils faisaient, rien que du superficiel. Et puis ils s’en iraient chacun de leur côté. Ce serait léger et agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t774-anna-fallon-en-cours]Carnet de voyage[/url] http://[url=http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t765-anna-fallon]fiche[/url]
avatar



Messages : 99
Âge du Personnage : 26 ans
Lieu de vie : Londres

MessageSujet: Re: Tous les chemins ne mènent pas au secrétariat Feat Anna Dim 10 Juil - 3:59


“Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre.”



Dans le bon bâtiment… mauvais côté.. Skye soupirait intérieurement : cet établissement avait de plus en plus de ressemblance avec un labyrinthe sans solution. Heureusement, quelques secondes à peines s’écoulèrent avant que son interlocutrice lui propose de l’accompagner. Il lui offrit donc un sourire reconnaissant.

-Merci, tu me sauves!


C’était peu dire. Le sens de l’orientation n’était pas un talent développé chez le Rainsworth et il devait avouer que cela lui avait mainte fois porté infortune.  Seulement, aujourd’hui, il n’avait pas le temps de tourner en rond dans les couloirs jusqu’à apercevoir le crépuscule par les fenêtres…  Il n’eut pas le temps de réfléchir plus que cela : la jeune fille s’élançait déjà dans les couloirs. Le trajet ressemblait étrangement à la poursuite d’un feu follet. La brunette avançait sans regarder derrière elle, puis s’arrêtait un instant pour s’assurer qu’il gardait le rythme. Évidemment, il n’avait pas la taille de sa guide et encore moins son habitude de se déplacer dans les couleurs bondés. Aussi, il lui lançait des regards désolés à chaque fois qu’elle le distançait alors que lui restait prit derrière des nuages d’étudiants.

Plus vite qu’il ne l’aurait espéré, il mit les pieds à l’extérieur. Enfin, il se retrouvait libre de ses mouvements et de sa vitesse de croisière. Skye prit une douce inspiration, heureux de ne plus avoir à danser pour avancer. Ses grandes jambes avaient de la difficulté à ne pas s’empêtrer dans les cannes des autres et, du coup, il avait bien faillit faire tomber plusieurs personnes.

- Alors, qu’est-ce qui vous amène ici ? – Ces quelques mots suffirent à le sortir de ses pensées. Oh! La jeune fille lui adressait la parole… Il ne s’attendait pas réellement à ce qu’elle engage la conversation avec lui. Après tout, les gens semblaient si ooccupés, il ne voulait certainement pas déranger. Mais il n’avait aucun intérêt pour le silence, il était donc reconnaissant envers sa compagne improvisée.

-Je viens porter ces documents..


D’un petit geste, il lui montra le dossier qui était bien callé sous son bras. L’enveloppe avait tout de même un certain volume, mais était suffisamment légère pour qu’il n’ait pas à encombrer l’une de ses mains.

-Mon inscription n’est pas encore complète pour l’automne prochain, il me manquait des papiers à remplir.. les choix de cours, par exemple. Je suis un peu à la dernière minute et je voulais être certain que le tout se rende à temps.


C’était une piètre excuse : n’importe quel sorcier aurait envoyé son hibou. Sacré Hermès, gentille âme grâce à laquelle Skye devait son voyage express en Écosse. Pourtant, Skye n’en voulait pas à son animal. Il avait ses raisons et son propre code, et il en serait toujours ainsi. L’homme, trop heureux de pouvoir discuter avec sa guide, relança rapidement la conversation.

-Tu es ici depuis longtemps? Tu sembles bien connaitre l’endroit…


C’était bien peu, mais Skye espérait que cela ouvrirait la porte à la demoiselle. Il ne voulait pas lui poser de questions précises au cas où elle serait d’un type un peu plus réservé sur ses activités personnelles. Il ne servait à rien de la brusquer sans la connaitre. Les deux jeunes adultes avançaient ainsi, discutant. Skye ne regardait pas du tout où il mettait les pieds, ce qui ne l’aidait pas à se repérer dans ces lieux.. Au retour, il ne saurait certainement pas plus où il devrait se diriger. Pour l’instant, il ne s’en préoccupait pourtant pas, et il s’en mordrait surement les doigts plus tard.

Enfin, Skye et l’inconnue arrivèrent devant une nouvelle porte qui menait à l’intérieur du bâtiment. D’un geste souple, il ouvrit à sa compagne, espérant la laisser passer a nouveau devant lui. Il ne savait pas où aller, il lui aurait donc été inutile de prendre les devants, mais cela lui plaisait de poser un petit geste de galanterie a l’occasion.

-Après toi. Est-ce qu’on est encore loin? Je ne veux pas hypothéquer tout ton temps non plus.. tu as peut-être des cours ou des choses à faire.


Sur un sourire reconnaissant, il lui fit un geste de la main afin de l’inviter à entrer.

MADE BY ROLLER COASTER


Laisser la poésie décider de son sort, sortir au matin et accepter la mort,
mordre dans la vie sans penser à demain, maintenir le cap tout droit vers son destin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 94
Âge du Personnage : 19 ans
Lieu de vie : Londres ou campus de l'université

MessageSujet: Re: Tous les chemins ne mènent pas au secrétariat Feat Anna Mar 26 Juil - 20:27

- En fait, je ne suis là que depuis un an. J’ai commencé Antlia à la rentrée dernière. Je ne passe pas tellement de temps vers l’administration, à moins d’avoir un problème on n’y passe qu’en coup de vent. Mais ne pas se jeter dans les couloirs c’est presque une règle de survie avant les vacances. Et toi…

Ils discutèrent ainsi un petit moment, de choses et d’autres. L’échange de banalité courante entre deux jeunes gens. On donne sa filière d’études, ses loisirs et le tour est joué. Anna resta très polie, réfrénant beaucoup de questions. Elle aimait comprendre comment les gens fonctionnent, quels sentiments sont dernière leurs décisions. Si elle se confiait rarement, elle adorait écouter les histoires de ses amis. Elle n’oserait pas poser ses questions directement. Ce n’étaient pas ses affaires, les gens intrusifs la dérangeaient. Et puis, pour peu qu’elle tombe sur une histoire compliquée ou trop personnelle… Alors elle se contentait d’imaginer. Les informations qu’elle grappillait lui servaient de base. Il venait s’inscrire mais il semblait trop vieux pour sortir de Poudlard - quoique certains ont le don de paraitre plus mature - et elle ne se souvenait pas de l’avoir déjà vu. Elle n’était peut-être pas physionomiste malgré sa bonne mémoire, mais pas au point d’oublier quelqu’un qu’elle aurait croisé pendant cinq ou six ans. Il aurait pu faire une autre école, mais son accent écartait l’hypothèse. Années sabbatiques ? Difficulté à trouver un travail sans qualifications supplémentaires ? Reconversion ? Il n’était par contre pas très organisé, ou avait beaucoup hésité pour s’y prendre si tard. L’université allait fermer pour l’été. Un peu plus, et il aurait loupé les délais.

Elle apprit aussi qu’il s’inscrivait pour Cetus. Elle sourit en cachant de son mieux son amusement. La moins magique, on y étudiait les sortilèges pour la forme, réservée à ceux qui n’avait d’attrait et/ou de talent particulier pour aucune matière étudiée jusqu’ici. Un « fourre-tout » en quelque sorte pour poursuivre des études. C’était en tout cas la façon dont elle était décrite par certains à l’université, et à vrai dire ces certains étaient surtout à Antlia. Oh rien de méchant bien sûr, on disait cela en rigolant au détour d’une conversation. Anna était persuadée que ce n’était pas dit sérieusement, c’était seulement amusant. Il y a toujours une petite rivalité entre filières, Cetus et Antlia étaient assez éloignés et chacun défendait ses gouts. Heureusement rien que ne pourrait résoudre une simple bierreaubeurre !

Elle le précéda dans le bâtiment avec un sourire. Bien élevé ce garçon ! Et le rassura rapidement sur la proximité du secrétariat. Ils le rejoignirent justement dans le couloir perpendiculaire. Un chemin bien plus praticable, court et moins fréquenté. Elle s’arrêta devant la porte. Le bureau semblait occupé.

- Voilà, nous y sommes. Le secrétariat ! Ne vous en faites pas, je n’étais pas pressée. Je dois prendre un train pour rentrer, mais il n’est avant ce soir.

Bon. Voilà. Et maintenant, que faisait-elle ? Etait-elle sensée attendre un peu avec lui, plutôt que de le laisser seul ? Il voudrait peut-être continuer à discuter pour passer le temps. A moins qu’il n’en ait justement eu assez, ce n’était pas vraiment le but de sa visite. Elle le regardait sans bouger, un sourire un peu figé. La jeune sorcière se sentait bête à attendre sans se décider à bouger. Ou parler. Ou faire quelque chose. Et puis mince, il n’aurait qu’à choisir et lui faire comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t774-anna-fallon-en-cours]Carnet de voyage[/url] http://[url=http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t765-anna-fallon]fiche[/url]
avatar



Messages : 99
Âge du Personnage : 26 ans
Lieu de vie : Londres

MessageSujet: Re: Tous les chemins ne mènent pas au secrétariat Feat Anna Mar 2 Aoû - 4:11


“Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre.”



Skye n’eut aucune peine à converser avec son guide, bien qu’il soit souvent lunatique durant les conversations. Elle n’en demandait ni trop, ni trop peu. Elle s’informait du nécessaire sans chercher à savoir sa vie et ça, c’était apprécié. Après tout, le jeune Rainsworth n’avait absolument rien d’intéressant à raconter. En apprenant un peu plus sur elle, il sut que la brunette était dans le programme ANTLIA, ce qui lui fit ressentir du respect pour la jeune femme ; Elle devait être bien bonne sorcière pour prendre cette branche, il n’y avait aucun doute. Pourtant, elle semblait bien douce, presque fragile pour une personne qui avait prit l’option défense contre les forces du mal. Peu importait. L’habit n’avait jamais fait le moine, non?

De fil en aiguille, il apprenait de petites doses d’informations jusqu’à .. jusqu’à ce qu’il atteigne le secrétariat. Et c’est là, devant cette porte fermée qu’il apprit qu’un train faisait le chemin du retour le soir même. Enfin, un moyen de transport agréable!

-Un train? Est-ce qu’il se rend à Londres…? Enfin, que ce soit lui ou un autre, s’il y en a un qui se rend à Londres, j’aimerais bien le prendre. J’aurais tout mon temps après mon escale pour déposer ce dossier, de toute manière.

En disant cela, Skye avait regardé la porte devant lui. Comme par magie – C’était bien le cas de le dire puisqu’elle s’ouvrit seule- elle s’ouvrit. Sa chance! Il allait faire un pas vers la secrétaire, mais il s’arrêta dans son élan afin de réfléchir un brin.
-Penses-tu que je pourrais compter sur toi pour me montrer la gare? Je ne veux pas abuser non plus… mais si tu t’y rends de toute manière, je pourrais peut-être te payer le café en attendant, en échange?
Il ne lui laissa pas réellement le temps de lui répondre, il lui fit un grand sourire avant de s’engouffrer dans le secrétariat.

-En tout cas, réfléchis-y! Je reviens…


Plusieurs minutes furent nécessaires à Skye avant de ressortir. Évidemment, son lunatisme lui avait fait oublier de signer divers formulaires et de remplir quelques informations pourtant très importantes. Heureusement, tous les documents y étaient et il put enfin compléter son inscription in extrémis. C’est soulagé et un peu déconcerté par la rigidité de la dame à qui il avait eu affaire que le sorcier revint dans le couloir. Il offrit un sourire désolé à la brunette qui avait attendu bien longtemps grâce à lui. Il s’expliqua brièvement – elle avait bien du entendre un peu du brouhaha qu’il avait causé puisqu’il avait omis de fermer la porte.

-Tu auras deviné que je ne suis pas la personne la plus consciencieuse en Europe, si, au contraire, je ne suis pas la pire du lot.


Un doux rire glissa de ses lèvres. L’autodérision est un incontournable lorsqu’on est aussi étourdi et, dans le cas de Skye, c’était aussi un certain bonheur. Il n’avait pas besoin d’essayer d’être autre chose que lui-même malgré les petits problèmes que cela lui occasionnait au quotidien. C’est une main dans les cheveux afin de replacer la broussaille qui trônait sur sa tête qu’il reprit une certaine contenance.

-Et puis? Café?


MADE BY ROLLER COASTER


Laisser la poésie décider de son sort, sortir au matin et accepter la mort,
mordre dans la vie sans penser à demain, maintenir le cap tout droit vers son destin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 94
Âge du Personnage : 19 ans
Lieu de vie : Londres ou campus de l'université

MessageSujet: Re: Tous les chemins ne mènent pas au secrétariat Feat Anna Dim 21 Aoû - 20:37

C’était assez amusant, sa façon d’agir. Il parlait vite, posait des questions mais n’attendait pas les réponses. On aurait dit qu’il parlait un peu à voix haute finalement. Elle faisait attention à ce qu’elle disait, elle réfléchissait beaucoup mais lui, il enchainait trop de mot, comme s’il prononçait tout ce qui lui passait par la tête. Comme s’il ne lui parlait pas vraiment, aussi. Le seul moment où elle eut vraiment l’impression d’avoir son attention fut quand il lui dit qu’il revenait. Elle troqua son air étonné contre un sourire amusé. Trop tard, il avait déjà disparu par la porte ouverte. Il était bon pour mettre les gens à l’aise.

Elle fixa quelques secondes la porte puis réalisa qu’il ne lui avait pas vraiment laissé le choix. S’il revenait, elle était sensée l’attendre. Et continuer sur un café apparemment. Elle s’adossa au mur à côté de la porte. Après tout, elle lui avait dit elle-même ne pas être pressée. Des bruits commencèrent à s’échapper du bureau. Elle l’imagina sans mal fouiller dans tous ses papiers, un peu débordé par les documents. Il parlait beaucoup, il pouvait aussi être tête-en-l’air sans que cela la surprenne. Il devait être tête-en-l’air au vu du temps qu’il passa dans le bureau. Ne l’avait-il pas préparé cet entretient ? Elle avait dû vérifier les papiers dix fois avant de les amener – bien avant la date butoir cela va sans dire. Il s’inscrivait un peu à l’arrache.

Léa passa par là. Elle partageait leur cours de métamorphose avancée. Sa camarade glissa une lettre dans la boite du secrétariat et commença à lui faire la discussion. Oui sa valise était finie. Non elle n’avait pas de problème avec l’administration. Alors quoi ?  

- J’attends quelqu’un.

C’était flou mais elle ne pouvait pas lui offrir mieux. Elle ne savait pas elle-même. La jeune femme prit les devants et jeta un coup d’œil par la porte entrouverte. Bien sûr Anna eut le droit au regard en coin, type "Tu ne veux pas me dire mais je comprends qu’il se trame un truc avec ce garçon". Sauf qu’il ne se tramait rien. Anna était forte pour se faire des films. Elle analysait trop, se posait trop de question. Pourquoi lui proposer un café ? Voulait-il apprendre à la connaitre ? Apprendre à la connaitre comment ? En fait, elle savait souvent qu’il n’y avait rien. Elle n’y pouvait pas grand-chose si elle pensait trop. Elle était comme obligée de se poser ce genre de questions débiles. Mais ce jour-là non. Ce garçon-là non, surtout. Ça avait l’air naturel pour lui. Il croisait une inconnue dans un couloir, elle l’aidait et ils prenaient un café. Il demandait de manière désinvolte. Même aurait du mal à lui prêter des intentions cachées.  Il ressortit tout sourire, amusé de ne pas être très organisé, et reproposa son café. Un sourire.

- Café !

Ils se dirigèrent vers la sortie pour repasser par l’extérieur. Elle lui demanda si son inscription n’avait pas posé problème. Il enchaina facilement. Il avait la conversation facile. Heureusement puisqu’elle préférait écouter et avait peur de se retrouver sans avoir rien à dire. Elle l’accompagna jusqu’au restaurant. Pré-au-lard était un peu loin, et puis cela lui permettait de visiter un peu, d’avoir un avant-gout de leur vie d’étudiant. Ils y prirent des boissons et s’installèrent à une table.

- Alors, pourquoi Cetus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t774-anna-fallon-en-cours]Carnet de voyage[/url] http://[url=http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t765-anna-fallon]fiche[/url]

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tous les chemins ne mènent pas au secrétariat Feat Anna

Revenir en haut Aller en bas
Tous les chemins ne mènent pas au secrétariat Feat Anna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» coley + tous les chemins n'ont mené qu’à des doutes, pas à rome.
» Tous les chemins mènent en enfer
» On croise souvent sa destinée par les chemins qu'on a pris pour l'éviter | Jason
» Tous les chemins mènent au rhum ! ➹ KILLIAN
» Tous les chemins mènent à R... au Canada!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudre de Cheminette :: Académies de magie :: Université Albus Dumbledore-